La Waterline

1. Qu’est ce que la longline ?

Une longline est une slackline d’un minimum de 30/35 de long, près du sol – à une hauteur ne nécessitant pas de se sécuriser avec un baudrier.
Les meilleurs slackliners sont aujourd’hui capables de traverser des longlines de plusieurs centaines de mètres ! Le record du monde actuel est détenu par Joshua Leupolz qui a traversé une longline de 615 mètres.

Au-delà de la difficulté physique et de l’importante concentration qu’exige une traversée, la complexité de la longline réside surtout dans le fait de trouver l’endroit approprié : le bon spot.
Plus l’on tend long, plus il faudra tendre haut. Tout simplement à cause de l’élasticité de la slackline et du poids du slackliner. Au milieu d’une slackline, on est toujours plus bas qu’aux extrémités.

Cette différence de niveau entre une longline tendue sans slackliner et avec slackliner s’appelle “la flèche”. Comme expliqué, plus l’on tend long, plus on aura une flèche importante. Il faut trouver alors le bon “spot”, souvent un terrain en cuvette qui permet d’accompagner “la courbe” de la slackline quand on marche dessus.

Pour les très grandes longueurs (+ de 100m), ce type d’environnement est parfois difficile à trouver. Ce qui explique la différence de record du monde entre la longline (615m) et la highline (plus de 2000m). La contrainte de la flèche n’existe pas en highline.

2. Où pratiquer la longline ?

Pour trouver des spots de slackline et longline, mais aussi des slackliners autour de chez vous, rdv dans la rubrique “Où pratiquer la slackline ?

Ou pratiquer slackline

Pour trouver des spots de slackline et longline, mais aussi des slackliners autour de chez vous, rdv dans la rubrique “Où pratiquer la slackline ?

3. Matériel nécessaire en longline

La slackline

sangle tubulaire - sangle plate - slackline

Tout d’abord il vous faudra une slackline d’une longueur suffisante.
Les slacklines plates ont l’avantage d’être moins élastiques, donc plus faciles à tendre. Mais dans la pratique, les plates comme les tubulaires peuvent être utilisées. Une longline est toujours une slackline fine.

Le système de tension

Poulie longline - système tension longline

En utilisant un système à double cliquet, il est possible de tendre jusque 35 mètres de long.
Avec un système primitiv avec renvoi, vous pourrez tendre jusque 50 mètres maximum.
Avec un système à poulie avec banana, vous pourrez tendre 50 mètres et bien au delà.

4. Comment débuter en longline ?

Slackline - easyslackline

Bonne installation du matériel

Sur 50m, nous conseillons de tendre à minimum hauteur d’épaule. Sur 75-100m, il faut tendre environ à hauteur de visage, voir à hauteur de bras tendus vers le haut. Le but est de ne pas mettre trop de tension dans la slackline et donc pouvoir pratiquer en toute sécurité par rapport au matériel. Il est important d’avoir des notions de calcul de la tension et d’utiliser le matériel adapté. Ce tableau vous permet de vous aider à calculer la tension nécessaire.

Prenez le temps nécessaire pour trouver le bon spot avec une belle cuvette pour vous permettre d’être moins haut tout en ayant une belle flèche.

N’oubliez surtout pas d’installer des backups pour sécuriser votre matériel ! C’est une régle valable sur tous les équipements, quels qu’ils soient. La slackline consiste à mettre en tension permanente du matériel et à marcher dessus.
Bien que les résistances du matériel soient adaptées à la pratique de la slackline, même confirmée, le risque zéro n’existe pas. Les backup permettent d’éviter un maximum la projection des éléments de la slackline, et donc de heurter les personnes à proximité.

Pour plus d’information concernant la sécurité, rendez vous dans la rubrique “sécurité”.

Quelques techniques à maîtriser

Avec un peu d’entraînement, la longline est accessible à ceux qui le souhaitent. Il faudra évidemment être à l’aise sur les courtes distances puis augmenter la longueur progressivement. Il sera aussi nécessaire de savoir faire un départ assis, comme le “chongo start”. Car souvent vos pieds ne toucheront pas le sol de là où vous démarrerez votre traversée.

Et la chute me direz-vous ?! On y vient justement…
Il faut apprendre à “catcher” (se rattraper à la slackline en cas de chute). C’est très important pour votre sécurité. Cette technique vous permet d’éviter la mauvaise chute au sol.