L’environnement idéal

Peut on installer sa slackline n’importe où ? Y a t’il des bonnes pratiques à respecter ? Peut on installer une slackline sans arbres ?
Cette page vous explique les nombreuses possibilités qui s’offrent à vous.

1. Installer une slackline en extérieur

Installer la slackline proche du sol

Avec des arbres : bien les choisir

Rester droit - slackline

Le schéma le plus classique d’installation d’une slackline est le suivant : une slackline tendue au sol, entre 2 arbres. En plus d’être le moyen plus facile pour tendre sa slackline (dans le parc à coté de chez vous par exemple), c’est aussi le plus sûr.
Les arbres sont des supports avec des ancrages solides grâce à leurs racines. Cela leur permet de supporter largement la tension exercée par la slackline tout au long de l’activité. Cependant, il ne faut pas tendre sa slackline sur n’importe quel arbre, ou n’importe comment !

Choisir un arbre assez gros
Comment choisir son arbre en slackline ?

Un bon arbre doit avoir au moins un diamètre de 40 cm (125 cm de circonférence environ).

Astuce pour les reconnaître :
Si vous arrivez à l’encercler avec vos bras en vous touchant les coudes, alors il sera assez gros.
Moins gros, nous déconseillons d’y attacher votre slackline.

Changer régulièrement d’arbre et de spot

Même avec des protections d’arbre, l’utilisation répétée du même arbre ou du même spot lui laissera des traces…

Il est vrai qu’il est confortable d’avoir trouver les 2 bons arbres, à la bonne distance. Mais si vous souhaitez pouvoir utiliser ce spot sur le long terme : laissez-le respirer de temps en temps et partez à l’aventure en chercher un 2e, voir un 3e !

Soyez polyvalent et installer la slackline sur différents spots. Cela ne fera que renforcer vos connaissances en slackline et vous évoluerez d’autant plus vite !

Utiliser 100 fois un arbre différent est beaucoup mieux que d’utiliser 100 fois le même arbre.

Et puis on parle particulièrement des arbres ici, mais il en est de même avec la pelouse. Si vous voulez éviter de patauger dans la boue, changer de spot permet à la pelouse de se regénérer.
Pensez à un terrain de foot – devant le but c’est souvent boueux car c’est l’endroit où il y a le plus de piétinement. Pour trouver de nouveaux spots, la rubrique « Trouver un lieu de pratique » vous aidera.

Le type d’écorce de l’arbre
Quelle écorce pour installer ma slackline

Préférez nettement les arbres avec une écorce épaisse et rugueuse/écailleuse. Les arbres avec une écorce fine (les bouleaux, à l’écroce blanche par exemple) sont plus fragiles que les autres et le risque de l’abîmer est beaucoup plus important. Si vous constatez que l’écorce est déjà abîmée ou qu’il y a du bois mort, l’arbre est peut-être déjà malade et donc affaibli. C’est dangereux pour vous mais aussi pour l’arbre car vous risquez de l’affaiblir encore plus.

Observez l’environnement de l’arbre

La stabilité des arbres réside dans la taille de ses racines, leur profondeur et aussi la qualité du sol. Il est donc important d’être vigilant à l’environnement qui entoure l’arbre car celui ci a pu endommager sa robustesse. Si vous constatez des infrastructures autour de l’arbre comme du macadam ou un poteau, il est possible que les racines aient été affaiblies par les constructions.

Aussi, une racine apparente est une racine très peu profonde. Ce n’est peut être pas un arbre très bien enraciné. Il faut aussi être attentif aux arbres situés au bord des plans d’eau. Ces sols sont souvent meubles et n’offrent pas toujours un bon enracinement.

environnement arbre slackline
Au printemps , sois vigilant

Il faut faire preuve d’une plus grande attention de janvier à mai. En effet, c’est durant cette période que se forme le liber. Ce dernier est la pellicule en dessous de l’écorce qui permet à la sève de circuler.

Soyez encore plus rigoureux pour protéger nos amis verts pendant cette période !

Slackline sans arbres

Installer un kit 4×4 Outdoor de slackline
slackline sans arbres - easy slackline

Le principe du kit 4×4 Outdoor est simple :  planter dans le sol des sortes de pieux/piquets, afin d’attacher la slackline dessus. Utiliser ensuite des réhausses – appelées « Aframe » dans notre jargon – qui permettent de mettre à hauteur la slackline (un peu comme des tréteaux).
Grâce à ce système, vous pouvez choisir la hauteur de la slackline à installer, mais aussi sa longueur !

Ce système fonctionne aussi si vous n’avez qu’un seul arbre à disposition. Il vous suffit d’installer ce système d’un côté et de l’accrocher à l’arbre de l’autre.

Assurez-vous qu’en cas de chute, la personne qui pratique ne risque pas de se blesser sur des cailloux, racines, bord de terrasse, etc

Installer une plaque de fixation pour slackline dans un mur ou sur une dalle béton

Si vous avez accès à un mur ou une dalle en béton, avec de bonnes fondations et suffisamment épais et solide, vous pouvez envisager d’installer une plaque de fixation murale pour slackline.

Les avantages de cette solution sont multiples. C’est relativement simple à installer pour tout bricoleur qui possède des notions de base. C’est très solide (si c’est bien installé). Et cela permet soit de mettre le point de fixation à la bonne hauteur, soit de le mettre près du sol et de se servir de réhausse – Aframe – pour mettre la slackline à bonne hauteur.Il est tout à fait possible de mettre une plaque de fixation d’un côté de la slackline et un d’utiliser un arbre de l’autre côté.

Installer un point de fixation permanent dans le sol

L’idée est de créer un point de fixation permanent, dans le sol.

La première solution consiste à créer une ancre dans le sol à l’aide de béton. Ce n’est pas très compliqué, mais long et fastidieux à mettre en place… Une fois terminé, vous avez un point de fixation solide, mais que vous ne pourrez plus enlever à moins de casser le béton dans le sol (bon courage!)
– Voici un exemple en vidéo –

La seconde solution consiste à creuser dans le sol en forme de T sur environ 75 à 100cm de profondeur. Pour déposer au fond une grosse poutre en bois ou un gros tube acier. Faire le tour de celui-ci avec une chaîne suffisamment solide (mini 2T de résistance) et la faire dépasser pour qu’elle sorte sur sol une fois le trou rebouché. C’est sur la chaîne que vous viendrez accrocher la slackline.
– Voici un exemple en vidéo –

Installer un poteau permanent dans le sol

Installer un poteau pour la slackline dans son jardin, c’est pratique mais… c’est du boulot !
Il va falloir creuser un beau trou, minimum 60cm (L) x 60cm (l) x 60cm (p) ! L’idéal sera même 100cm si votre sol est un peu meuble. Pour une meilleure stabilité dans le sol, planter 4 tiges métalliques à 45° dans les 4 coins au fond du trou. La moitié de la longueur enfoncée dans la terre, l’autre moitié sera prise dans le béton (voir schéma).

Ensuite, il va falloir bien sûr un beau volume de béton, pour remplir le trou – environ 6 à 10 sacs de béton de 35kg.
Et enfin il va falloir un poteau ! Un tube en acier de 3mm d’épaisseur, et de 90mm de diamètre (taille standard des poteau de volley/tennis).

Pour la longueur, cela dépend de la hauteur que vous souhaitez. Nous conseillons 2/3 du poteau dans le sol pour 1/3 qui dépasse.
Le planter directement dans le béton avant qu’il ne sèche – faire de même avec le fourreau si vous en possédez un (cela vous permettra de retirer le poteau quand vous ne l’utilisez pas – comme dans un gymnase).
– Voici un exemple en vidéo –

Installer une slackline au dessus de l’eau : la waterline

Waterline - Easy slackline

La waterline, c’est le fait de tendre une slackline au-dessus de l’eau. Cette façon ludique de faire de la slackline a plusieurs avantages.
Premièrement en cas de chute, on tombe directement dans l’eau ! Il est vrai que l’on parle plutot d’une pratique estivale. En plus d’être ludique (si vous aimez être mouillé), le fait de chuter dans l’eau réduit très fortement les risques de blessure. Attention aux plats dans l’eau tout de même ;-).

Les spots de waterline offrent des photos souvent assez spectaculaires. Ce sont des likes assurés sur Instagram 😀
Il est tout de même recommandé de posséder un niveau un peu plus poussé que débutant pour pouvoir accéder à une Waterline.

 

On n’y pense pas forcément mais, la waterline est un très bon moyen de travailler sa technique de highline… et oui !

Le fait de tendre une slackline au dessus de l’eau, induit ne plus pouvoir s’aider du sol pour démarrer ou remonter sur la slackline en cas de chute, comme en… highline !

Grâce à la waterline, vous pourrez travailler les départs assis (chongo start, drop knee start, etc), le rétablissement pour passer de sous la slackline à sur sur la slackline (assis) une fois que l’on est tombé à l’eau (comme une remontée sur leash), et aussi le catch (attraper la slackline lors d’une chute pour éviter de complétement tomber = leashfall en higlhine).

 

Et soyez vigilent, assurez-vous qu’il y a assez de fond avant de tomber la tête la première dans l’eau 😉

Installer la slackline dans le sable

slackine sable

A première vu il semble difficile de pratiquer la slackline sur le sable. Même si dans certains endroits du monde, des poteaux spéciaux ont été installés comme au Brésil ou aux USA.

Sinon vous pouvez utiliser des sandy bag (parachute à sable). Cette ancre temporaire pour le sable permet d’installer une slackline sur la plage.
Creuser un trou sur la plage comme indiqué sur le schéma ci-contre, placer le sandy bag bien déployé au fond, puis le recouvrir de sable en laissant dépasser les anses pour y attacher la slackline. Puis utiliser des Aframes pour mettre la slackline à niveau !

slackline - plage - sable

Installer la slackline dans les airs : la highline

Highline

La slackline se pratique aussi dans les airs. On parle alors de highline. C’est une activité qui procure des sensations magiques et c’est un peu le rêve ultime de tous slackliners !

Malgré son côté spectaculaire, si elle est pratiquée dans de bonnes conditions, avec le bon matériel, les bonnes méthodes, et avec des personnes d’expérience, c’est une discipline assez accessible.
Question sécurité, on peut faire un vrai parallèle avec l’escalade même si certains aspects sont bien différents.

Pour plus d’informations sur ce sport, rendez vous dans la rubrique highline.

2. Installer une slackline en intérieur

Dans votre logement ou dans un cabinet médical

slack rack - slackline sans arbres - indoor

Le Slackrack est une structure autonome. Aucun travaux n’est à prévoir. C’est un portique pour slackline de 2m à 3m de long servant aux premiers pas, au fitness, ou à la rééducation.
Stable, avec une sangle assez basse, il est pratique pour beaucoup d’exercices ne nécessitant pas de longueur.

Dans une salle de sport ou une gymnase

La plaque de fixation murale spéciale slackline

  • fixation murale slackline - indoor - intérieur

La plaque de fixation murale permet de créer un point de fixation dans un mur porteur suffisamment solide (ou sur une dalle de béton au sol).
Cette solution pour les collectivités, ou pour les kinés, est très pratique et facile à mettre en place (30min).
Il est possible d’ajouter une main courante au dessus de la slackline pour sécuriser la pratique et aider le slackliner dans sa progression/rééducation sans risque de chute.
Elle peut être associée à des Aframes pour gérer la hauteur et la longueur de slackline désirée.
On peut y installer et retirer une slackline en 3 minutes et quasiment rien ne dépasse du mur une fois enlevée.
L’installation ne prend pas de place une fois rangée = un même lieu pour plusieurs activités.

Les poteaux spécial slackline

poteau indoor slackline

Dans un gymnase, cela reste la solution la plus simple, la plus polyvalente. les poteaux peuvent-être combinés avec des plaques murales pour créer un beau parcours de jeu !
Ces poteaux s’insèrent dans les fourreaux des poteaux de tennis/volley (diamètre 90mm – standard français).
N’utilisez pas les poteaux de volleyball ou de tennis en aluminium qui se ressemblent beaucoup. Ils ne sont pas renforcés et contrairement à des poteaux spécialement concçus pour la slackline, ils ne résisteront pas à la tension exercées.

3. Jamais sur du mobilier urbain !

Une règle d’or est de ne  JAMAIS utiliser de mobilier urbain pour installer une slackline. La tension exercée par la slackline peut engendrer de sérieux dégâts et vous mettre en danger, comme le montre cette vidéo.
Pour plus d’informations sur la sécurité, rendez-vous dans la rubrique Sécurité