Slackline and lifestyle

Accueil » What is slackline ? » Slackline history » Slackline and lifestyle

1.Sport communautaire

jumpline - easyslackline

Même si nous marchons seuls sur la slackline, ce sport se pratique bien souvent en groupe. Il n’est pas rare de voir des slackliners se retrouver dans les parcs pour une après midi et venir poser ensemble leur slackline pour passer un moment ensemble. De même en montagne pour des sessions highline sur une journée, voir sur plusieurs jours !
C’est une communauté qui aime partager, échanger, s’inspirer, progresser ensemble et c’est sans doute l’une des ses force.

Pour trouver des slackliners autour de chez vous, rendez-vous dans la rubrique “où pratiquer la slackline ?“.
Vous y trouverez une carte participative de tous les spots et communautés de slackline du monde !

Les slackliners aiment aussi se retrouver lors des nombreux festivals organisés autour des sports outdoor, de la musique, de la montagne et du bien-être. Pour connaître le calendrier des événements, rendez vous dans la rubrique événements.

2. Amoureux de la nature

Bien souvent, les slackliners sont de grands amoureux de la nature. Quel bonheur de pouvoir profiter de l’extérieur, parfois dans des lieux magnifiques, tout en pratiquant sa passion !
Dans son jardin ou dans le parc d’à côté, la slackline est aussi un moyen de prendre un bon bol d’air frais et de se vider la tête. Les kits les plus légers et compacts peuvent aussi être emmenés dans un sac à dos pour être pratiqué lors d’une pause en randonnée par exemple.

Les slackliners prennent d’ailleurs soin de la nature, tout bon slackliner qui se respecte, utilise des protections d’arbre afin de ne pas les abîmer wink

3. Sport de challenge

La slackline est un sport de challenge. Dans cette pratique, on a toujours envie de faire mieux que la fois précédente, de sauter plus haut, de traverser plus long, d’aller plus loin…

A titre d’exemple, Nathan Paulin (FRA) a battu en 2015 le record du monde de highline en traversant 403m à 250 mètres de haut. En 2019, le record du monde de highline, réalisé par Lukas Irmler (ALL)et Mia Noblet (CAN) était de …. 2000m de long. Surement battu à l’écriture de ces lignes !

Certains athlètes comme les Flying Frenchies repoussent les limites de la slackline en y ajoutant des performances artistiques toujours plus spectaculaires. Installer une highline entre 2 télécabines ou entre deux montgolfières !
C’est le type de performances que les Flyings Frenchies peuvent réaliser … Parmis beaucoup d’autres…

4. Un sport sans fédération ni législation

Créer dans les années 1980, la slackline qui s’est fortement démocratisée ces dernières années, ne possède toujours pas de fédération reconnue par les institutions, que ce soit en France ou ailleurs.

En plus de la communauté des slackliners, certains acteurs permettent au quotidien de promouvoir la slackline comme Internation Slackline Association (ISA). Elle a été créée en 2015, dans le but de consolider et poursuivre les efforts des multiples associations nationales et locales à travers le monde pour promouvoir la slackline. Elle est devenue la référence internationale.
En France, Slack.fr qui est aujourd’hui devenu Easy Slackline, a fortement participé à l’essor de cette pratique dans l’hexagone (voir les origines de la slackline).

Il existe cependant quelques compétitions internationales, principalement autour de la jumpline, qui sont organisées à titre privé. Pour connaître tous les événements à venir de jumpline et slackline, rendez-vous dans la rubrique événement.

 

Par conséquent la slackline est une activité sans législation spécifique. Que ce soit concernant le matériel, la pratique en elle-même, ou son encradrement (cours/stage), aucune réglementation spécifique n’est à ce jour en vigueur (2021).
Les régles générales liées à la pratique d’activité de plein air s’appliquent tout de même suivant les lieux où vous pratiquerez. Renseignez-vous sur les réglements des parcs publics, des zones de nature protégées (parcs naturels, etc), ou les demandes à faire pour les installations pouvant géner comme les très grandes et/ou très hautes slacklines (DGAC pour les déclarations des highlines pouvant géner l’aviation et les secours aériens par exemple – poser un NOTAM). 

5. Le profil type du slackliner ?

A l’origine, la slackline est une activité dérivée de l’escalade (voir “les origines de la slackline“). Il y a encore 10 ans, 95% des pratiquants étaient aussi et surtout des grimpeurs.
De nos jours, les profils sont beaucoup variés. Il n’est pas rare de croiser des slackliners n’ayant jamais pratiqué l’escalade. C’est devenu une activité à part entière et non plus un complément de pratique comme elle le fut à ses débuts.

La grande majorité des pratiquants ont entre 18 et 35 ans. Les femmes représentent environ 20% de la communité contre 80% pour les hommes.
En Europe, la France représente la plus grande communauté, suivi de l’Allemagne et de la Suisse. Les autres parties du monde où sont également beaucoup pratiquée la slackline sont l’Amérique du Nord et le Brésil.

Retrouvez plus de détails à ce sujet sur le site internet de l’International Slackline Association.

proprioception - easy slackline